Organisation

La structure organisationnelle de l'Inspection générale de l'immigration est fournis parla décision du gouvernement nr.639 du 20 Juin 2007, publié au Journal Officiel de la Roumanie, Partie I, no. 426 le 26 Juin  2007. 

Comme organisation, l'Inspection générale de l'immigration est formé au niveau central, des départements, services et autres structures fonctionnelles et, au niveau local, des centres régionaux pour le logement et les procédures pour les demandeurs d'asile, des centres de détention pour les étrangers mis en garde a vue et des services / bureaux dans chaque comté. 

Dans l'exercice de ses fonctions, l'Inspection générale de l'immigration coopèrent avec les structures du ministère de l'Intérieur et d'autres institutions publiques, collaborent avec des organisations et des étrangers non gouvernementales travaillant dans le domaine de la migration et la protection des arrangements humanitaires avec des institutions similaires les pays étrangers et les organisations internationales en vertu de la loi. 

La nécessité de développer des compétences dans cette structure unique avec le problème de la migration et de l'asile, en phase de réorganisation, a été tirée principalement par:

  • tendance à la fois en volume et en complexité des flux d'immigrés clandestins et demandeurs d'asile en raison des événements qui se produisent dans le monde entier de plus en plus;
  • augmentation de la capacité d'hébergement et l'éloignement des étrangers appréhendés résidents illégaux;
  • augmenter la capacité de traitement des demandes d'asile, et l'amélioration des conditions de logement des demandeurs d'asile;
  • étendre les domaines de la mise en œuvre des programmes d'intégration pour les étrangers qui ont le droit de rester en Roumanie;
  • la nécessité d'une augmentation de l'absorption des fonds européens,    
  • poursuite et l'intensification des préparatifs pour l'adhésion de la Roumanie à Schengen;
  • assurer une participation active, cohérente et processus de prise de décision uniforme au niveau européen dans ces domaines afin dynamiques;
  • poursuite de l'harmonisation des procédures législatives et internes dans le domaine de la migration et de l'asile dans l'UE acquis en évolution;
  • la mise en œuvre adéquate et cohérente des actes communautaires directement applicables à l'échelle nationale.

 

Franceză