Coopération institutionnelle

IGI experts participent activement à des groupes de travail au sein du Conseil de l'Union européenne de promouvoir la position de la Roumanie dans les négociations sur les différentes propositions de législation sur la migration et de l'asile. Les dispositions des directives, règlements ou décisions prises au niveau européen sont ensuite mises en œuvre dans la législation nationale en conformité avec les obligations assumées par la Roumanie en tant qu'État membre de l'UE.

D'autre part, notre institution représentants des étrangers participant à tous les réunions organisées par la Commission européenne pour discuter des aspects pratiques de la transposition de la législation de l'UE sur la migration et l'asile dans tous les États membres.

 

Exercice par la Roumanie à la présidence du Conseil de l'UE, dans la première moitié de 2019, consiste à promouvoir et à soutenir les priorités de la Roumanie en tant qu'État membre, ainsi que la coordination des groupes organisés au niveau européen sur la portée de travail, les représentants IGI participants & nbsp; les activités préparatoires organisées par le ministère de l'Intérieur.

 

Inspection générale de l'immigration coopérer avec les organisations internationales travaillant dans le domaine ainsi que le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et l'Organisation internationale pour les migrations à mettre en œuvre des politiques en matière de migration et de l'asile dans le respect des droits et des libertés fondamentales des personnes, mais aussi avec d'autres organisations actives dans ce domaine.

IGI participe également avec des experts de divers initiatives régionales, des dialogues et d'autres formats de coopération migration, la mobilité, la prévention et la lutte contre l'immigration clandestine, la réadmission, la protection internationale: Processus de Budapest, Process Khartoun Salzbourg Le partenariat oriental Prague Forum. Ils impliquent, outre les États membres et d'autres pays voisins de l'UE.

Une priorité dans les relations et les affaires européennes itnernaţionale une coopération Constitution avec les deux agences européennes concernées à l'immigration et de l'asile:

Bureau d'appui en Europe (BESA) (https://www.easo.europa.eu) – agence de l'UE à intensifier la coopération pratique en matière d'asile et d'aider les États membres à remplir leurs obligations au niveau européen et international. Il a été établi dans le règlement no. 439/2010 du Parlement européen et du Conseil et joue un rôle important dans la mise en œuvre dans la pratique du régime d'asile européen commun (RAEC). En tant que centre d'expertise en matière d'asile, fournit un soutien pratique, les États membres techniques et opérationnelles dont l'asile et la réception des systèmes sont particulièrement sous pression.

Inspection générale de l'immigration est le point focal national par rapport à l'EASO et participer avec operative d'experts et d'asile non-operative.

La police des frontières et de la Garde côtière européenne (FRONTEX) (http://frontex.europa.eu) – agence de l'UE qui aide les États membres et les pays associés à l'espace Schengen de gérer les frontières extérieures, contribuant à l'harmonisation des contrôles aux frontières au sein de l'Union. Agence promeut, coordonne et contribue au développement de l'union de la gestion des frontières, conformément à la Charte européenne des droits fondamentaux et le concept de gestion intégrée des frontières. Agence facilite la coopération entre les autorités frontalières dans chaque pays de l'UE, fournissant une assistance technique et d'expertise. Il a été établi par le règlement no. 2004/2007 et les pouvoirs et l'organisation de l'Agence ont été mis à jour le règlement de l'UE, 1624/2016.

Inspection générale des experts en immigration participant à des activités opérationnelles et non opérationnelles sur le retour.

Français